Close

8 septembre 2022

Alimentation et consommateur : le prix comme seule variable de choix ?

Mardi 20 septembre 2022 · 18h30-19h30
À l’Hôtel de l’Industrie (Paris, 6e) et en ligne.

Alimentation et consommateur : le prix comme seule variable de choix ?

avec Serge PAPIN,
Consultant et ancien PDG de Système U

Au programme

En 2017, le gouvernement français se questionnait sur la création de valeur et la répartition équitable de celle-ci au sein de la filière alimentaire. Ces états généraux de l’alimentation ont-ils permis de payer un prix juste aux agriculteurs tout en accompagnant la transition des modèles de production ? Alors que nous sommes aujourd’hui confrontés à la guerre en Ukraine mais aussi à de violents impacts climatiques est-il toujours possible de remettre du bien commun dans les négociations commerciales ? Enfin quel rapport à l’alimentation les Français entretiennent-ils ? et pourquoi avoir lancé ce « Osons demain » ?

Avec Serge Papin, ancien PDG de Système U et consultant auprès du gouvernement pour améliorer la rémunération des agriculteurs, suite aux États généraux de l’alimentation, nous parlerons du prix de l’alimentation et de la juste rémunération des agriculteurs. Quel bilan peut-on tirer des lois Egalim : toutes les parties prenantes arrivent-elles à faire entendre leurs voix, le consommateur est-il prêt à financer ce nouveau pacte ?

Mais le contexte a été chamboulé ces 2 dernières années : une crise Covid pas totalement terminée, une guerre en Ukraine qui impacte la production agricole mondiale mais aussi l’accès à l’énergie et un été de sécheresse font exploser le système. La souveraineté alimentaire va-elle résister à ces évolutions non programmées ? Les règles précédemment définies peuvent-elles encore répondre à ce nouveau monde fait d’incertitude ?

Le consommateur a longtemps hésité entre consommateur et citoyen/acteur, entre le prix pour le prix et le prix pour des engagements qualitatifs, environnementaux… L’inflation qui s’invite va entraîner des mouvements : la sobriété dans une vision de restriction, un consommer mieux et plus durable marqueur d’une vision plus positive ou un entre-deux à construire.

Enfin les entreprises ont leur raison d’être, le salarié la raison d’y être et le consommateur la raison d’y venir : peut-on alors attendre de la combinaison de ces 3 raisons la création d’un mouvement qui permettra de répondre aux enjeux futurs, en particulier climatiques ?

Serge Papin, chef d’entreprise français au parcours un peu atypique, a dirigé le groupe coopératif Système U de 2005 à 2018. Il est l’auteur de plusieurs ouvrages qui traitent du lien entre l’alimentation, la santé et l’environnement. Citons par exemple « Consommer moins, Consommer mieux » paru en 2009 ou « Du panier à l’assiette » co-écrit en 2018 avec Périco Légasse. Convaincu du lien entre alimentation, santé et environnement, il a notamment lancé l’initiative « Osons Demain », un manifeste des chefs d’entreprises en faveur d’une transition écologique en France, qui rassemble plus de 500 signatures. Aujourd’hui conférencier et consultant, il est en mission auprès du gouvernement pour améliorer la rémunération des agriculteurs, suite aux États généraux de l’alimentation.

Ce dialogue s’inscrit dans le Cycle « Agriculture & Alimentation face aux défis de la souveraineté et du changement climatique ».

Le dialogue se déroulera à l’Hôtel de l’Industrie, le nombre de place étant limité, merci de vous inscrire à l’avance. Le dialogue sera suivi d’un temps d’échange avec les participants.
Le dialogue sera également retransmis en visio.

Ce dialogue sera animé par

Hélène PERENNOU
Co-fondatrice du réseau MR21

avatar